Intervention policière au lycée Guist’Hau, Nantes

L’intersyndicale de Loire-Atlantique dénonce avec la plus grande fermeté l’utilisation de gaz lacrymogènes et de violences physiques à l’égard de lycéen-nes, d’étudiant-es et d’enseignant-es, comme ce fut le cas jeudi 30 janvier au matin devant le lycée Guist’hau à Nantes, à la suite du blocage pacifique de l’établissement par les élèves, au moment du passage des E3C (épreuves de contrôle continu dans le cadre du nouveau bac).

Elle tient à rappeler que le maintien de l’ordre ne saurait se faire en s’attaquant de la sorte à de jeunes gens non-violents, blessés pour certains, choqués pour beaucoup. Il est de la responsabilité du préfet d’empêcher ces violences à l’égard de lycéenn.esinquiet.es pour leur avenir et souhaitant l’exprimer pacifiquement.Intervention policière au lycée Guist’Hau, Nantes

Cet article a été publié dans SOLIDAIRES 44. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s